Retour accueil

Les actualités

Septembre 2003 :
Courrier d'un Manzatois déçu : "-Manzat a vécu une fin août beaucoup plus calme que d'habitude. Le comité des fêtes n'a pas été en mesure d'assurer les préparatifs de la fête patronale, ce sont donc les cafetiers du bourg (Le Brésilien, le Congo et chez Cathy) qui ont assuré l'animation en organisant des concerts en terrasse ou en salle le vendredi. Le samedi l'élection de Miss Manzat 2003 (classe 2004) s'est déroulée devant un public clairsemé et fut la seule attractivité de la soirée. Dimanche une course de tracassous a eu lieu pour la deuxième année.
Une fête patronale "Light". Souhaitons que 2003 ne soit qu'une année de transition."

Vos commentaires.
Si vous avez un commentaire à faire sur ce non-évènement il sera publié dans cette rubrique.

Commentaires du 12 octobre 2003 :
Courrier d’un Manzatois également déçu … :

En réponse aux commentaires d'un Manzatois sur le « non-événement » de la fête patronale…
Tout d'abord, il est bon de ne pas dire trop de conneries quand on souhaite critiquer ou alors de faire vérifier ses dires par un habitant (si l’on souhaite se faire passer pour l’un d’entre eux !?...) Le bar "le Congo" s'appelle en réalité « le Togo » et la course de caisses à savon était la troisième... Mais cela bien sûr est sans importance...
De plus si les cafetiers du bourg ont assuré l’animation (ce que je trouve très bien, plus on est à organiser, plus il y a de manifestations…) ce n’est nullement pour se substituer à un comité incapable d’assurer les préparatifs du week-end, ni par pitié pour ces pauvres Manzatois subissant l’inactivité de leur comité des fêtes…c’est uniquement par but lucratif !!! et c’est bien normal puisque c’est leur boulot… !
Ceci dit, si le comité n'a rien organisé cette année ou presque, c'est tout simplement parce qu'il n'avait pas envie de perdre du temps ( ou plutôt de donner de son temps) à des gens qui n'ont jamais la moindre reconnaissance pour le travail et le temps passé à la préparation de cette fête...
Par contre, que les personnes qui critiquent anonymement sur ce site se rassurent, nous démissionnons tous du comité et il vous est donc facile de reprendre cette association (avis à toute la population même exilée…) et d'organiser une fête inoubliable en 2004... Le problème de beaucoup est qu'ils considèrent que la fête est un dû, et qu'il est normal que NOUS l'organisions pour eux, alors que seule une poignée vient rendre service et donner un coup de main!!! Et bien sûr, ceux qui viennent aider ne sont pas ceux qui critiquent….ce qui pourrait, bien entendu, être une chose positive, si cette critique est fondée, qu’elle apporte quelque chose, et qu’elle est faite avec une volonté d’améliorer les choses et non pas gratuite donc stérile..
Par exemple, et juste pour information...
En ce qui concerne la course de Tracassous, malgré ce que certains pourraient croire, il faut tout prévoir plusieurs mois à l’avance et cela prend un temps fou… (règlement, assurances, arrêté municipal, arrêté préfectoral avec accord ou avis de l’ingénieur en chef des Ponts et Chaussées, du Commandant de la Compagnie de gendarmerie de RIOM, du Maire de la Commune, du directeur départemental de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, il est obligatoire de passer une convention avec le SDIS afin d’obtenir la présence de sapeurs pompiers pendant la manifestation, une bonne quinzaine de bénévoles (et les gens ne se jettent pas sur nous pour proposer leurs services !!!), la location d’un chronomètre AUTOMATIQUE (car d’autres nous accusent de tricher… en plus d’être de mauvais organisateurs !!!!!), toute la mise en place du parcours le matin même, pendant que le comité OFFRE l’apéritif non pas à ses bénévoles (qui travaillent) mais à tous les habitants de Manzat.)
Et encore, heureusement que les centaines de pneus qui assurent en partie la sécurité des spectateurs et des concurrents tombent du ciel et s’empilent le long du circuit, que les grosses bottes de pailles roulent depuis leur grange jusqu’à la rue du Cou de l’Oie et remontent toutes seules après la course, que le tremplin sur l’escalier, la buvette, les hauts parleurs dans les arbres, l’électricité, la musique, … apparaissent fin août comme par enchantement, heureusement aussi que les caisses à savon remontent le parcours toute seules car s’il fallait en plus les tracter ou les charger sur une remorque….etc.…
Heureusement donc, que des Manzatois nous viennent en aide pour toute ces choses qui ne se font malheureusement pas toutes seules. Je préfère les remercier tous et n’en citer aucun pour ne pas en oublier… Toutes ces personnes ont passé souvent deux jours à travailler bénévolement non pas pour le comité des fêtes mais pour les Manzatois, pour que la fête puisse avoir lieu… car la fête est pour tous et devrait donc être PAR tous

 

Avril 2003 :
Les travaux d'autoroute ont commencé. Pour certains Manzatois le Bouillat est devenu le lieu de promenade dominical. Le logement des employés des sociétés assurant les travaux (Deschiron, ...) n'est pas encore totalement résolu et certains cherchent encore des emplacements de caravanes... Voir.

 

Février 2003 :
Les artistes Manzatois ont exposé leurs oeuvres. Voir.

 

 

Janvier 2003 :
Un obus de canon 75 de la dernière guerre découvert lors de travaux de terrassement. Lire l'article
.

 

Janvier 2003 :
Les entreprises qui assureront les travaux de l'autoroute A89 commencent à arriver. Leurs bureaux ont été installés à l'ancienne école Sainte-Madeleine. Le problème à résoudre concerne l'hébergement des employés. Les enquêtes publiques sont en cours et les résultats.

Une pétition sur "l'Aménagement foncier de la commune de Charbonnières les Varennes de type remembrement foncier avec inclusion d'emprise de l'autoroute A89" circule. Lire la pétition (au format acrobat reader).

 

Juillet 2002 :
Une exposition de tableaux se tiendra dans le village des Sardiers.Ils sont l'oeuvre d'Anne Marie Hoffmann. L'exposition se terminera le 26 août 2002. Voir quelques toiles

 

Juillet 2002 :
Les travaux au collège ont commencé. Dans la première phase, le deuxième étage sera complètement réhabilité en salles de classe. La fin de cette première phase est prévue en décembre 2002. La phase suivante concernera le rez de chaussé.

 

Août 2001 :
Pour la première fois s'est déroulée la course de "caisses à savon" pour l'ouverture de la fête patronale.

 

Juillet 2001 :
Le 14 juillet la nouvelle place aménagée "aux quatre routes" à l'emplacement même de l'ancien hotel des voyageurs ("chez la Suzette") a pris le nom de "Place Saint Crespin".

La veille, un groupe folklorique du Pérou (Amérique du Sud) ont dansé à la salle polyvalente.

Le 20 juillet, AMIS a signé un protocole d'accord avec la ville de Guéret pour implanter son usine soit un jour aprés l'expiration du protocole signé avec Manzat ! Pour plus d'infos.

 

Juin 2001 :
Une trés mauvaise nouvelle pour Manzat et sa région. Un élu trés influent, ancien président de la république et qui depuis sa déconvenue de 1981 a retrouvé un poste en faisant croire aux Auvergnats qu'il ne voulait que le bien de cette région est en train de la faire mourir à petit feu. Il s'oppose à l'installation d'AMIS à Manzat, commune en bordure du parc des volcans. Une usine ne peut s'installer dans ce parc mais il a bien donné son accord à la traversée par l'autoroute A89. La révolte gronde.  Lire l'article du point sur le site lepoint.fr

 

Mai 2001 :
Un nouveau club de sport a vu le jour, le club de Handball de la communauté de commune de Manzat. La première équipe a disputé des matchs à Royat.

hand-2001-1.jpeg (11727 octets)

hand-2001-2.jpeg (13764 octets)

 

Avril 2001 :
"Les dimanches du piéton".

Le 22 avril, avec le concours du journal La Montagne, Manzat était la théatre d'une manifestation intitulée "les dimanches du piéton". Et c'est un paysage lumineux, recouvert de quelques centimètres de neige qui attendait les 1350 marcheurs venus de tout le département. Plus de 50 bénévoles ont assuré la réussite de cette journée.

marche1.jpeg (7400 octets)

marche2.jpeg (8264 octets)

 

Mars 2001 :
La construction des maisons du lotissement du Montel a commencé.

lotissement1.jpg (11885 octets)

 

Février 2001 :
La construction de la maison des sport de Manzat communauté suit son cours. Inauguration prévue en juillet 2001

maison-sport1.jpeg (8483 octets)

maison-sport2.jpeg (7474 octets)

maison-sport-int1.jpeg (11524 octets)

 

Le 19 janvier 2001 le journal La Montagne titre :
Une covention lie AMIS et les Combrailles

Le maire Mr Alain Escure signe la convention en présence de Mr André Deguy, PDG d'AMIS et de Mr Guy Bostbarge, directeur général.

Plus d'information

amis-3.jpg (3650 octets)

 

Le 17 janvier 2001 le journal La Montagne titre :
AMIS forge 500 emplois pour les Combrailles
L’entreprise montluçonnaise AMIS installera, d’ici à la fin de l’année, une forge ultra-moderne dans les CombraiIles, sur le territoire de Manzat Communauté (Puy-de Dôme). Un protocole d’accord sera signé entre les deux parties vendredi matin. Cette promesse d'installation représente le solide espoir de voir naître quelque 500 emplois, en sous-traitance du secteur automobile, dans les dix ans à venir. Pour ce territoire rural que sont les Combrailles, traversée dans quelques années par l’autoroute A89, ce projet d'une importance exceptionnelle est un signe de renouveau.

amis-1.jpg (11345 octets)

 

Voir les actualités 2000

Haut de page

WebScripts Annonceurs


Accueil - Forum - Message