Retour

WebScripts Annonceurs

Les élections municipales du 11 mars et du 18 mars 2001.

Les résultats du premier tour sont en ligne ici

Les élections à Manzat

Les Manzatois comme le reste de la population française participeront à l'élection d'un conseil municipal (composé de 15 conseillers) qui élira ensuite le maire et ses adjoints.

En 1995, 2 listes complètes et quelques candidats isolés ont sollicité les suffrages des Manzatois, combien de candidats auront la volonté de servir les intérêts de Manzat.

Durant le siècle dernier (le 20ème siècle!), Manzat a changé, de nombreuses améliorations ont été apportées.

L'une des plus marquante fut peut-être la construction du groupe scolaire inauguré en 1954 par Mr Victor Mazuel et qui deviendra le collège René Cassin.

Une autre réalisation qui a ravi de nombreux jeunes sportifs fut l'aménagement du terrain de sport devenu le stade Michel Bourlet. Grâce à cette installation un club de rugby porte les couleurs de la commune dans tout l'hexagone. Ce club de rugby est bien le pilier de la commune mais aussi un liant pour la population. Vous remarquerez que les maires de Manzat depuis 1977 ont aussi été des joueurs de l'équipe fanion.

Pour quels candidats ?

La liste du maire sortant s'appelle "Manzat en marche", elle est composée par :

- Alain Escure, maire sortant, agent Michelin
- Nicole Bard, adjointe sortante, préparatrice en pharmacie
- Jean-Pierre Bertrand, adjoint sortant, menuisier charpentier
- René Bessège, ouvrier mécanicien
- Christian Chalaffre, adjoint sortant, médecin
- Marie-Françoise Chaput, née Buvat, conditionneuse
- Madeleine Chaput, née Triphon, conseillère sortante, retraitée
- Olivier Couchard, conseillé sortant, agriculteur
- Bertrand De Bruyn, conseiller sortant, vétérinaire
- Evelyne Fernandes-Sousa, née Boissier, conseillère en assurance
- Renée Guidez, née Merten, employé de mairie
- Yves James, conseiller sortant, retraité
- Michel Mazeron, technicien de mairie à Clermont-Ferrand
- Bernard Soudant, retraité
- Alain Tournaire, agriculteur

manzat-en-marche.jpg (11521 octets)

La deuxième liste "La jeunesse pour l'avenir" est composée par :

- COUCHARD Nicolas, 20 ans, étudiant
- MATHIOT David,
18 ans, étudiant
- GARDARIN Benoit,
18 ans, étudiant
- GARDARIN Jérôme,
21 ans, salarié
- SAFFRE Thomas,
18 ans, lycéen
- THIBAULT Alexandre,
18 ans, salarié

Leurs programmes :

Résumé du programme de la liste "Manzat en marche" :
"Lors des dernières élections municipales en 1995, nous nous étions fixés des objectifs réalistes. Pour l'essentiel ils ont été réalisés.
Alain Escure a réuni une nouvelle équipe qui sera tout aussi déterminée pour bien conduire les affaires municipales.
Les perspectives d'avenir pour notre commune sont bonnes mais il faudra concilier qualité de vie, respect de l'environnement et développement économique."

Résumé du programme de la liste "La jeunesse pour l'avenir" :
"Une liste "jeune" peut permettre d’apporter des idées nouvelles au développement de la commune. En effet, son avenir repose sur la nouvelle génération. Notre but est donc de motiver les jeunes à s’intéresser et s’investir au devenir de MANZAT afin de contribuer à son évolution.
La création d’un cyber espace. Encourager et aider les associations socioculturelles à se développer par le biais d’une maison des associations. Rénovation des infrastructures sportives. Développement et information sur les chemins d’excursion (vélo, randonnées…) à travers les beaux paysages de notre région pour en améliorer l’aspect touristique."

Les anciens maires de Manzat

- 1879 - 1891 : Michel Grange
- 1891 - 1893 : Martin Bouchet
- 1893 - 1900 : Antoine Muraton
- 1900 - 1902 : Amable Mazuel
- 1902 - 1918 : Antoine Bonnet-Mazuel
- 1918 - 1935 : François Gilbert Mazuel
- 1935 - 1965 : Victor Mazuel
- 1965 - 1977 : Joseph Ameil
- 1977 - 1995 : Marcel Hénot
- 1995 - 2001 : Alain Escure
- 2001 - 2007 : à élire les 11 et 18 mars 2001

La règle pour les communes de moins de 3 500 habitants

Les citoyens élisent les conseillers municipaux:
- pour six ans,
- au suffrage universel direct,
- au scrutin majoritaire de liste à deux tours, l'élection pouvant être acquise au premier tour.
Vous pouvez modifier les listes, panacher, ajouter ou supprimer des candidats... sans que votre vote soit nul.

Composition des listes
Dans les communes de moins de 2 500 habitants, les listes peuvent être incomplètes, et les candidatures individuelles sont admises.

Mode de scrutin
Au premier tour, sont élus les candidats qui ont obtenu la majorité absolue des suffrages exprimés (50 % des voix plus une), et un nombre de voix supérieur à 25 % des électeurs inscrits.
Pour les sièges restant à pourvoir, on procède à un second tour.
Au second tour, les candidats obtenant le plus grand nombre de voix sont élus

Election du maire et des adjoints.
Après son élection, le conseil municipal se réunit dans les plus brefs délais possibles.
Il élit en son sein le maire et ses adjoints.
Le maire et les adjoints constituent la municipalité.

Attributions du maire et du conseil municipal

Les attributions exercées par les autorités communales concernent:
- l'état civil,
- l'urbanisme et le logement,
- la voirie et le transport,
- le ravitaillement de la ville en eau, les halles, marchés...
- les écoles,
- les activités culturelles,
- la santé, l'aide sociale,
- la lutte contre le feu...

Nouvelles attributions (depuis les lois de décentralisation de 1982).

Désormais, sont exercées au niveau de la commune des responsabilités concernant notamment:
- les permis de construire,
- le plan d'occupation des sols (repartition du sol en zones constructibles, espaces verts, zones industrielles...),
- les sites protégés...

Rôle du conseil municipal

Assemblée élue, il règle par ses délibérations les affaires de la commune, vote le budget communal et contrôle l'administration du maire.

Rôle du maire et de ses adjoints
Elus au sein du conseil municipal, le maire et ses adjoints constituent l'organe exécutif de la commune. Il sont officiers d'état civil et de police judiciaire.

Principales fonctions du maire:

- il est administrateur des affaires de la commune,
- il prépare et exécute les délibérations du conseil municipal,
- il prépare et propose le budget communal,
- il est chargé de la police municipale (quand il y a une...).

Principales fonctions du maire:

- il représente la commune en justice,
- il procède à la révision des listes électorales et à l'organisation des élections,
- il procède au recensement général de la population, et au recensement des classes incorporables pour le service militaire.

Délégation des attributions

Le maire peut déléguer une partie de ses attributions à un ou plusieurs adjoints.
En cas d'empêchement, il est remplacé par un adjoint.

Droit de vote des ressortissants de l'Union européenne

Pour les ressortissant d'un pays membre de l' Union européenne.
Vous pouvez voter en France pour les élections européennes et municipales, sous certaines conditions.
Vous devez:
- avoir votre domicile réel en France ou y résider de façon continue,
- ne pas être privé du droit de vote dans votre pays d'origine.

Formalités d'inscription

Pour pouvoir voter, il faut se faire inscrire à la mairie de son domicile sur une liste électorale complémentaire.
Il existe deux listes électorales complémentaires distinctes, une pour les élections municipales, l'autre pour les élections européennes.

Formalités d'inscription

L'inscription n'est valable que pour les seules élections européennes et/ou municipales.
Les formalités d'inscription sur chacune des listes sont distinctes.
Il faut fournir les pièces justificatives exigées des ressortissants français pour l'inscription sur les listes électorales, et une déclaration écrite qui varie selon l'élection.

Pour les élections municipales, la déclaration doit mentionner:

- la nationalité,
- l'adresse en France,
- ne pas être déchu du droit de vote dans l'Etat d'origine.

Carte électorale

Les ressortissants européens reçoivent une carte électorale d'un modèle particulier, valable seulement pour les élections municipales et/ou européennes.

Mesurez votre audience