Retour

MANZAT,une commune d'Auvergne 

Voir les photographies

Deux fête majeures ont lieu chaque année. Une à Pentecôte ou pendant 3 jours petits et grands peuvent danser, profiter des stands forains et autres "auto-tamponneuses" ainsi que d'une buvette comme il se doit ...

La fête patronale, le dernier dimanche d'Août, est un grand moment pour la cité. Elle se prépare plusieurs mois durant, les conscrits et le comité des fêtes confectionnent des Chars fleuris de toute beauté et imaginent quelques gags qui font souvent date (on se souvient encore du "départ en vacances" de 4 amuseurs qui se reconnaîtront, de "l'arrivée d'Ahmin Dada" dans sa jeep, du "gang à la Traction" et des kidnapping en pleine foule, de "l'enterrement" etc...Le fou rire y est assuré).

Le samedi, après l'élection de Miss Manzat (parmi une "conscrite" de la classe), une retraite aux flambeaux et lampions fait la joie des petits, jusqu'au Feu d'artifice. Ensuite, le bal, les manèges et les rues animées du chant bien connu :"Mais non, mais non la classe n'est pas morte..."(pour ça il faut attendre le lundi, hum!).

Le lendemain matin (le dimanche si vous me suivez) dés 6h, réveil en fanfare (par la classe qui n'est pas morte mais déjà...enfin bon). A la messe de 10h le curé bénit Saint Genés le patron de la commune et les brioches qui seront portées dans chaque maison du bourg et des villages par les conscrits (et là la classe...est presque morte).

C'est enfin le défilé de chars fleuris (ceux qui ont été faits...voir plus haut). Une foule compacte se presse dans les rues et applaudit la "Miss" qui trône en haut d'un "truc" (chaque année le truc change). Après cette bonne journée les bars et la buvette sont souvent pris d'assaut (on entend moins la classe qui n'est POURTANT pas morte...).

Le soir un bal fait danser jeunes et moins jeunes.

Lundi matin, repos, boulot pour certains (c'est souvent la fin des congés). Mais l'apr.-midi ça repart dans les manèges. Des lâchés de ballons sont organisés par le comité des fêtes.

Certaines années on se rend compte que la classe n'est pas morte.

Photographies en vrac (cliquez sur les images pour les regarder en détail):

Les blaireaux des Taravelles ont fait le spectacle lors du défilé 2000.

blaireau1.jpg (6076 octets)    blaireau2.jpg (5834 octets)  blaireau3.jpg (5321 octets)   blaireau4.jpg (7361 octets)

blaireau5.jpg (8105 octets)    blaireau6.jpg (8011 octets)

Dans le passé d'autres faisaient le spectacle.

  fete11.jpg (8238 octets)                fete12.jpg (8288 octets)    

fete15.jpg (8653 octets)      fete16.jpg (7997 octets)        fete17.jpg (8501 octets)

fete19.jpg (10626 octets)     fete20.jpg (11190 octets)       fete21.jpg (11590 octets)        fete22.jpg (7144 octets)

Les "chars" faits par les associations et le comité des fêtes ont toujours été admirés.

fete-fleurs1.jpg (7191 octets)           fete-fleurs3.jpg (8063 octets)        fete-fleurs2.jpg (6907 octets)  

fete-fleurs4.jpg (6363 octets)             fete-fleurs5.jpg (8944 octets)          fete-fleurs6.jpg (7286 octets) 

 fete10.jpg (7380 octets)            fete-fleurs7.jpg (18810 octets)          fete-fleurs8.jpg (20892 octets)     

fete-fleurs9.jpg (13713 octets)                    fete-fleurs10.jpg (7973 octets)

Les miss des années passées.

fete-fleurs11.jpg (6795 octets)     fete-miss1.jpg (10000 octets)     fete-miss2.jpg (10130 octets)      fete-miss3.jpg (9533 octets)

Haut de page                  


Accueil - Message